Ajda Pekkan - Babylone

Écrasant les collines de Rome
Couronnée de mille colonnes
Verte et amère comme une pomme
Dans l'estuaire de l'hudson

Babylone babylone
La nouvelle babylone
Dans l'estuaire de l'hudson
Babylone babylone
La nouvelle babylone
Dans l'estuaire de l'hudson
Babylone

Mosaïque de chairs d'homme
qui s'échangent, vendent ou se donnent
Doucement ton vieux nom résonne
Près de la mer qui frissonne

Je veux un grand lit à colonnes
Tout au coeur de babylone
Et qu'on dise à tous les hommes
Elle t'attend à babylone.